0
S
Stars

DJ Snake revient sur les raisons qui ont poussé Avicii au suicide

DJ Snake  : on vous disait que les acteurs de Once Upon a Time rendaient hommage à Gabe Khouth… Interviewé dans les colonnes du Parisien, le disc-jockey le plus en vogue de ces dernières années a accepté de revenir sur le suicide de son collègue, Avicii. 

« Personne n’est prêt à encaisser »

Le DJ suédois Avicii est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel le 20 avril 2018. Quelques jours après, sa famille annonçait que l’artiste s’était suicidé. « Notre bien-aimé Tim était une âme artistique fragile qui cherchait des réponses à des questions existentielles. Un perfectionniste qui voyageait et travaillait dur, qui a pris un chemin qui l’a mené vers un stress extrême. Quand il a arrêté ses tournées, il voulait retrouver l’équilibre dans sa vie, être heureux et capable de faire ce qu’il aimait le plus : de la musique. Il a vraiment lutté avec ses pensées sur le sens de la vie et le bonheur. Il ne pouvait plus continuer. Il voulait trouver la paix. » 

En effet, le succès n’est pas toujours synonyme de bonheur. Et selon les proches du DJ, Avicii n’était pas fait pour ce business… Dans le documentaire True Stories diffusé sur Netflix seulement quelques jours avant sa mort, l’artiste révélait que la célébrité lui pesait… Fatigué et stressé, il souffrait également d’une maladie du pancréas dû à sa consommation d’alcool. D’ailleurs, le jeune homme avait fait une troublante révélation. « Je leur ai dit que je n’étais plus capable de jouer. J’ai dit ‘je vais mourir’. Je l’ai dit tant de fois. »

Un mal que DJ Snake, le disc-jockey le plus en vogue ces dernières années connaît bien. Originaire de Paris, le jeune homme de 33 ans n’est plus à présenter. Justin Bieber, Cardi B, Lady Gaga, Major Lazer… chacune de ses collaborations est un véritable carton à travers le monde. Un succès qui se paie. « Personne n’est prêt à encaisser autant d’amour, autant de haine et de jalousie en même temps. C’est surhumain. Cet équilibre est difficile à trouver. La pression est énorme, au quotidien, elle est non-stop » a-t-il confié dans les colonnes du Parisien.

Interrogé sur la mort du DJ Avicii, l’artiste veille à garder le même cercle d’amis et une vie saine. « Je n’ai jamais été branché drogue, j’ai toujours prôné le samedi soir à jeun, explique-t-il. En soirée avec mes potes, je suis toujours à l’eau et cela ne m’empêche pas de m’amuser. Je n’ai jamais bu d’alcool, jamais fumé de cigarette ni pris de drogue. » Le meilleur choix de vie que l’on puisse faire finalement !