0
S
Stars

Emma Watson : après la publication de ses photos privées, elle prend une décision radicale !

Emma Watson : l’actrice star révélée par la saga Harry Potter a bien changé depuis. Bientôt à l’affiche du remake Disney de La Belle et la Bête, la star n’a pas été épargnée par les internautes ces derniers temps. Dernier événement en date ? Elle s’est faite pirater des photos…

 

Emma Watson, victime de hackers

 


 

La jeune actrice Britannique a été cette semaine la victime d’utilisateurs malveillants. Elle envisage de porter plainte après la diffusion sur internet de dizaines de photos qu’on lui a piraté.
 

Les images en question remontent à plusieurs années. Selon les précisions apportées par son porte-parole, Luke Windsor, elles « ne sont pas dénudées. Des avocats ont été informés ». On y voit la jeune fille essayer des vêtements. Les images volées ont été partagées sur le « dark web », cette partie illégale d’internet qui n’est accessible qu’aux utilisateurs spécialisés. Le « dark web », c’est drogues, armes, pornographie et idéologies extrémistes, pour ne citer que ça…
 

Suite à cet événement, Emma Watson pourrait donc décider d’engager des poursuites judiciaires.
 

Des mots difficiles envers la jeune femme

 

Emma Watson le 15 mars 2017 – Angela Weiss

 

En ce moment, ce n’est pas la joie pour la jeune femme. Après une période de promotion pour La Belle et La Bête où elle dévoile comment elle a ruiné des scènes d’Harry Potter, l’actrice de 26 ans doit faire face à une polémique suscitée par son photo shoot pour Vanity Fair. Elle pose dénudée en couverture et certains ont estimé que ces images sexy trahissaient ses prises de positions féministes et son engagement d’ambassadrice de l’Onu pour la cause des femmes. On cherche encore le rapport…
 

Ce n’est pas la première fois, d’ailleurs, que son engagement fait parler de lui et attise les critiques. Elle avait reçu des menaces après un discours sur l’égalité hommes-femmes en 2014. On l’a faisait chanter en menaçant de publier des photos dénudées d’elle, mais jamais rien n’a été dévoilé

« Je savais que c’était une intox, que de telles images n’existaient pas », assure-t-elle. « Dès la minute où j’ai commencé à prendre position et à parler des droits des femmes, j’ai été menacée », ajoute la jeune femme.

Des poursuites judiciaires

 


 

Malheureusement, ce genre de chantage et les affaires de piratage se font de plus en plus nombreuses en général. Ces vols sont une forme de harcèlement, voire même d’agression sexuelle. Hier, c’est l’actrice Mischa Barton, qui a indiqué le début de poursuite judiciaires après avoir fait l’objet d’une « vengeance pornographique ». Des photos d’elle à caractère sexuel avaient été diffusées et même mises en vente. Tout cela sans son accord, bien évidemment.
 

Tout récemment, aux États-Unis, un homme âgé de 29 ans est condamné à 9 mois de prison. Il est à l’origine du piratage de masse qui avait fait pour victimes bon nombre de célébrités dont Jennifer Lawrence. Avec cette vague de piratage de comptes iCloud en 2014, ce n’est pas moins d’une centaine d’images volées aux stars qui avaient fait leur irruption sur la toile, y compris Rihanna, Amanda Seyfried, Kate Upton et Kirsten Dunst…
 

Affaire à suivre donc…
 

À lire aussi : « Harry Potter : 10 choses à savoir sur la saga culte ! »

Défiler vers le haut