fbpx
0
S
Stars

Fran Drescher (Une nounou d’enfer) : victime de viol, elle revient sur ce drame qui a marqué sa vie

Fran Drescher (Une nounou d’enfer) : la ravissante actrice a marqué l’esprit de toute une génération avec sa folie t son grand sourire. Aujourd’hui elle revient sur un drame qui a marqué sa vie elle a été victime de viol.

Le viol, un élément présent dans le passé de certaines stars

Plusieurs stars ont révélé ces derniers temps avoir été victimes de viol, ou d’agression physique. Shanna sort un livre dans lequel elle raconte ses plus douloureuses histoires, passant par le viol et l’inceste. La star de Clem, Lucie Lucas révélait elle aussi avoir été violée : « J’aimais secrètement ce garçon (…) mais je n’ai pas aimé qu’il s’en aperçoive et me viole dans sa cave quand je pleurais toutes les larmes de mon corps en disant ‘non’ mais que je ne criais pas ni ne me débattais, pour épargner ma mère qui attendait dans sa voiture à quelques mètres de là que je finisse mes ‘adieux romantiques’. »

Une triste réalité qui touche beaucoup de femmes, certaines écrivent même des lettres à leurs voisines violentées pour les soutenir.

Une nounou d’enfer, l’actrice a connu un drame qu’elle cache bien derrière son beau sourire

La star de la série Une nounou d’enfer dévoile une triste vérité. L’actrice Fran Drescher a fait rire des générations avec son grand sourire et sa joie de vivre. Mais une triste vérité se cache derrière ce sourire, en 1985 juste avant que la série ne débute la jeune femme s’est faite violer avec l’une de ses amies, sous la menace de deux criminels armés. Le mari de l’actrice était présent au moment des faits et ne pouvait malheureusement rien faire car il était ligoté et avait les yeux bandés.

C’est à 62 ans que l’actrice revient sur ce drame dans une interview avec CNN :  « Nous avons été violées par un homme que nous ne connaissions pas, » a-t-elle raconté. « Son frère et lui étaient en liberté conditionnelle. C’est donc démoralisant de penser qu’il a été incarcéré, puis relâché, et qu’il a commis un véritable carnage. Et que je ne suis pas la seule femme qu’il ait violée. Ma copine aussi a été violée alors que Peter était attaché et avait les yeux bandés. »

Elle continue : « Comme j’ai une mémoire photographique, j’ai pu aider la police à faire le croquis de ce à quoi, il ressemblait. J’ai au moins pu tourner la page, ce que beaucoup de femmes ne peuvent malheureusement pas faire. Je peux passer à autre chose maintenant qu’il est enfermé pour de bon et qu’il ne recommencera plus jamais. Je n’ai plus à m’inquiéter de le voir à chaque fois que je tourne au coin d’une rue. » Une femme courageuse.

Qu’en pensez-vous ?

Défiler vers le haut