0
S
Stars

Kylie Jenner est très inquiète pour sa fille Stormi à cause d’un homme

Kylie Jenner : la dernière du clan Kardashian-Jenner est très inquiète. Le 29 octobre dernier, un homme a réussi à s’introduire sur sa propriété de Calabassas en Californie. Pourtant le dispositif de sécurité y est très important. La jeune maman millionnaire craint désormais pour la sécurité de sa fille.

Kylie Jenner est inquiète pour la sécurité de sa fille

La famille Kardashian a souvent été persécutée, suivie et harcelée. On se souvient du tragique cambriolage de Kim Kardashian à Paris; depuis toute la famille a pris des précautions afin de se protéger de tout cambriolage ou attaque. Aujourd’hui, c’est sa petite sœur Kylie Jenner après Kendall Jenner qui craint pour sa sécurité et celle de sa fille Stormi.

En 2009, Kendall Jenner avait été suivie par un fan jusqu’à sa propriété et celui-ci avait réussi à pénétrer dans sa luxueuse Villa. C’est un fan tout aussi motivé qui a suivi la jeune Kylie Jenner et a réussi à piéger la sécurité de la jeune millionnaire. L’homme a été filmé aux alentours de 5 h du matin, un lundi sur la terrasse de Kylie Jenner alors qu’il cherchait les clés de la demeure.

Un homme s’est introduit chez Kylie Jenner

La sécurité de celle-ci a réussi à arrêter l’homme qui après avoir escaladé la clôture de la propriété privée, criait le nom de Kylie, tout en tapant sur la porte en criant qu’il avait besoin de la voir, et de lui parler. Il a donc été escorté à la sortie de la résidence ultra sécurisée et remis aux forces de l’ordre. Ce jeune homme, obsédé par la jeune femme, la suit sur les réseaux sociaux ainsi que tout le clan des Kardashian. Le Stalker a deux comptes Instagram distincts et un compte Facebook.

Kylie – qui a confirmé sa rupture avec Travis Scott – a donc dû faire une déposition confirmant qu’elle ne connaissait pas le jeune homme  qu’elle ne l’avait jamais vu auparavant. D’après The blast celle-ci était apeurée et prise de panique. Elle ajoutera « Il n’y a absolument aucune raison pour qu’il me contacte ou vienne chez moi, écrit-elle dans sa demande d’ordonnance de protection. (sa tentative) d’accéder à mon domicile et d’échapper aux mesures de sécurité que j’ai mises en place me fait peur. » 

C’est dès le lendemain que Kylie a eu gain de cause, son harceleur ne peut dorénavant pas s’approcher à moins de 10 mètres de sa demeure et doit comparaître devant la justice mercredi après-midi.

Défiler vers le haut