0
S
Stars

L’actrice Felicity Huffman (Desperate Housewives) est en prison

Felicity Huffman : l’actrice américaine doit passer deux semaines en prison pour avoir payé 15.000 $ à une société. Elle a déboursé cette somme afin de falsifier les tests d’entrée à l’université de sa fille aînée. Elle est actuellement en prison.

Felicity Huffman condamnée à de la prison

Âgée de 56 ans, le monde entier connait Felicity Huffman pour son rôle dans la série Desperate Housewives. D’ailleurs les producteurs parlaient récemment d’un possible reboot. L’interprète de Lynette Scavo s’est retrouvée au cœur d’un vaste scandale de corruption. En effet, on l’accuse ainsi ainsi qu’une trentaine d’autres parents d’avoir payé le responsable d’une société spécialisée dans la préparation aux tests SAT d’entrée dans les universités américaines. Felicity Huffman a déboursé 15 000 dollars pour que les résultats de sa fille aînée soient alors améliorés. En mai dernier, l’actrice américaine avait reconnu les faits et avait plaidé coupable.

« Il n’y a pas d’excuse ni de justification pour ce que j’ai fait », avait-elle regretté. La quinquagénaire fût la première de la trentaine de parents à connaître sa peine dans le cadre de ce vaste scandale de corruption. L’autre célébrité impliquée dans ce scandale est l’actrice Lori Loughlin, surtout connue pour son rôle dans la série La Fête à la maison. De leur côté, avec son mari, ils ont plaidé non coupable et sont donc dans l’attente de leur procès.

La première nuit en prison pour l’interprète de Lynette

Mardi 15 octobre, Felicity Huffman a passé sa première nuit derrière les barreaux. La justice a condamné la mère de famille à quatorze jours de prison, 30 000 dollars d’amende et 250 d’heures d’intérêt général. Elle est arrivée tôt mardi matin dans un établissement pénitentiaire de Dublin. Une ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’est de San Francisco.

“Mme Huffman est prête à purger la peine d’emprisonnement décrétée par la juge (Indira) Talwani, une partie de la punition qu’elle a infligée aux actions de Mme Huffman. Elle commencera à purger la partie restante de la condamnation imposée par la juge Talwani – une année de liberté conditionnelle, avec des termes incluant 250 heures de travaux d’intérêts général – quand elle sera libérée”, révèle un représentant de l’actrice dans un communiqué transmis à l‘AFP.

On pense à elle !

Défiler vers le haut