0
S
Stars

Paul Walker : drame – des informations accablantes sur les circonstances de sa mort !

Paul Walker : trois ans après son décès, on découvre des e-mails laissant entendre que Porsche aurait été au courant des défauts de fabrication du véhicule à l’intérieur duquel il a trouvé la mort.

 

Mort de Paul Walker

 

 

C’était il y a trois ans déjà que la star de la saga « Fast and Furious », trouvait la mort dans un accident de la route alors qu’il était à bord d’une Porsche Carrera GT. De nouvelles révélations laissent à penser que la marque allemande avait connaissance des défauts de fabrication sur ce modèle.
Paul Walker est mort le 30 novembre 2013, dans un accident de voiture à Santa Clarita, au nord-ouest de Los Angeles. Âgé de 40 ans, l’acteur américain avait succombé au violent choc de la Porsche dans laquelle il était passager. C’est son ami et conseiller financier, Roger Rodas, qui était au volant de la voiture de sport. Cette dernière avait alors percuté brutalement un arbre avant de s’embraser. À la suite de ces tragiques disparitions, la veuve du conducteur, avait décidé d’engager des poursuites contre le fabricant allemand de voitures de sport, estimant que la Carrera GT 2005 que conduisait Roger Rodas n’était pas suffisamment sécurisée. Elle pointe du doigt, par exemple, l’absence d’un système anti-incendie sur le réservoir d’essence.

 

De nouveaux éléments dans l’enquête

 


A l’époque des faits, les enquêteurs avaient conclu que M. Rodas conduisait trop vite. À environ 160 km/h, il n’est pas difficile de comprendre que cela lui aurait fait perdre le contrôle du véhicule. D’ailleurs, en avril dernier – presque deux ans après l’accident – le tribunal de Los Angeles avait innocenté la marque d’automobile, jugeant qu’elle n’était pas responsable du drame. Mais la famille de star de la saga « Fast and Furious » restait persuadée que « s’il n’y avait pas eu tous ces défauts au sein du modèle Porsche Carrera Gt, Paul Walker serait encore en vie aujourd’hui ». Et c’est finalement trois ans après sa disparition, que de nouvelles révélations semblent indiquer que la marque allemande avait bel et bien connaissance des défauts de fabrication sur ce modèle…

 

Un employé de Porsche aurait tenté d’avertir ses collègues

 

Dès 2006, il semblerait, en effet que des employés de Porsche auraient été au courant des défaillances des véhicules de la marque. Cela aurait été prouvé grâce à des e-mails échangés entre collègues. Un collaborateur aurait même tenté d’en avertir ses collègues par mail. L’un d’entre eux lui ayant alors répondu, très cyniquement : « Ce serait une excellente nouvelle pour les propriétaires restants, car la GT devient plus rare », peut-on lire dans un message dévoilé ce jeudi 16 février par le site TMZ. « Toute entreprise éthique aurait retiré la voiture du marché ou, du moins, averti le public de ses dangers », a depuis réagi Jeffrey Milam, l’avocat de la fille de Paul Walker. Il a donc demandé au juge d’imposer des sanctions à la marque allemande pour avoir caché délibérément les défaillances des véhicules à sa clientèle.
À lire aussi : « Chicago : un enfant de 2 ans reçoit une balle dans la tête en direct sur Facebook »