0
T
TV

Joséphine, Ange Gardien : l’épisode sur l’esclavage provoque la colère

Joséphine, Ange Gardien : on vous disait que Jelena trouvait honteux que certains exposent leurs factures exorbitantes sur les réseaux sociaux. Il y a autre chose que les internautes ont trouvé honteux hier soir, c’est le nouvel épisode de Joséphine, Ange Gardien à l’époque de l’esclavage !

Ce n’est pas du tout passé !

Depuis 22 ans, Joséphine, Ange Gardien parcourt la planète et les époques pour venir en aide à quiconque en a besoin. Et une fois n’est pas coutume, hier, lundi soir, on a pu retrouver Mimi Mathy dans un nouvel épisode sur TF1. Seulement voilà, cette fois-ci notre Ange Gardien a été envoyé en Martinique, à l’époque de l’esclavage au XIXe siècle. Un thème qui – avant même la diffusion de l’épisode – avait provoqué pas mal de grabuges. La chaîne avait présenté cet énième épisode en annonçant que Joséphine allait « prendre fait et cause pour Scipion et Vénus, deux esclaves décidés à conquérir leur liberté pour vivre leur amour. » Beaucoup d’internautes avaient alors dénoncé le mythe du « blanc sauveur ».

Babette de Rozières, femme politique française qui se dit « descendante d’esclaves » a également poussé un coup de gueule contre le feuilleton sur le plateau de Morandini. « L’esclavage est un sujet brûlant. (…) L’esclavage, c’est un crime de l’humanité. Ce sont des hommes qui ont vraiment réduit d’autres hommes à l’état d’animaux. Ce sont des gens qui ont été traumatisés, qui ont été battus, qui ont été fouettés jusqu’à la mort par des Blancs pour des questions de profit. » Selon elle, Joséphine, Ange Gardien n’est pas adaptée pour traiter ce genre de sujet.

Quant à Mimi Mathy, la comédienne – qui a confié avoir eu recours à la chirurgie – a souhaité défendre son épisode ! « On a décidé d’aborder la thématique à travers le regard d’un enfant. J’ai trouvé cette histoire très touchante et agréable à jouer. Et puis, le public qui regarde Joséphine est majoritairement composé d’enfants. Je voulais qu’ils sachent qu’on n’a pas toujours été libres. C’est une façon détournée d’apprendre l’histoire à une génération qui est plus sur son smartphone que dans les livres. Le message est que cette vie-là a bien existé. Des enfants ont été esclaves. Ils n’étaient donc pas libres. L’esclavage a été aboli à la moitié du XIXe siècle. »

Malgré tout, les internautes l’attendaient au tournant. Et comme c’était à prévoir, les critiques ont fusé sur les réseaux sociaux. « C’est un giga manque de respect pour nos ancêtres » ; « On souffre devant Joséphine, Ange Gardien » ; « Très maladroit » ; « Gênance absolue » ; « Depuis quand on dépeint un sujet aussi grave avec humour ? » Certaines répliques comme « C’est Koh-Lanta ou quoi ? » n’ont définitivement pas plus aux téléspectateurs…

Et vous, qu’avez-vous pensé de cet épisode ?

Découvrez également le message fort de Paul Pogba contre le racisme.

Défiler vers le haut