fbpx
0
T
TV

Julie et Denis (Pékin Express) divulguent les dessous de leurs grosses disputes

Julie et Denis (Pékin Express) : le couple a participé à l’aventure et était très motivé. Néanmoins tout au long des épreuves ils se sont beaucoup disputés. Ils divulguent les dessous de leurs grosses disputes.

La prochaine saison de Pékin Express ne sera pas diffusée

Pékin Express ne fera pas son retour sur nos écrans tout de suite. En effet l’émission est prévue pour l’été 2020 suite à l’épidémie mondiale. Stéphane Rotenberg déclarait : « On a mis très peu d’émissions en boîte, on a dû rentrer quand la situation est devenue trop compliquée (…) On espère repartir dès que les conditions seront réunies, mais on sera très, très en retard (…) la production de la prochaine saison, qui devait être (diffusée) cet été, est compromise ».

L’émission Fort Boyard a également été annulée, et les productions ne peuvent donner de dates précises puisque le confinement risque de durer plus longtemps que prévu.

Julie et Denis expliquent les dessous de leurs grosses disputes

La 15ème saison de Pékin Express accueillait un couple qui est aujourd’hui phare : Julie et Denis. En effet cette édition All Stars 2020 est assez spéciale et les candidats sont plus que motivés. Et c’est le couple Julie et Denis qui a bien fait rire les spectateurs. Les deux se prennent souvent le bec et Julie a fini dans un poteau lors d’une épreuve par la faute de Denis.

C’est lors d’une épreuve de Kayak que le couple a perdu ses moyens. S’ils se sont disputés lors de cette épreuve et sont arrivés derniers, cela ne change rien à leur amour. Beaucoup de spectateurs sont restés choqués face à cette scène et aux mots durs de Denis. Il explique :  « Je reçois des centaines de messages sur les réseaux de gens qui ne supportent pas de me voir m’énerver contre JulieMais en fait, je m’énerve contre moi-même. Julie et moi nous connaissons tellement qu’il n’y a pas une once de méchanceté ». Et sa jolie Julie n’a pas hésité à continuer : « On fonctionne comme ça. Il pète des câbles, je crie, il se calme, je fais la gueule, on s’explique et on recommence .» Denis terminait :  « On a une base solide. On peut dire ce qu’on veut. […] Quand on s’engueule, par orgueil, je veux lui montrer après que j’avais raison, et on avance ! »

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Défiler vers le haut