fbpx
0
T
TV

Pékin Express : cette difficulté inattendue qui a mis le tournage en péril

Pékin Express : l’émission a fait son retour sur nos écrans de télé pour le plus grand plaisir des spectateurs. On vous révèle  cette difficulté inattendue qui a mis le tournage en péril.

Briac et Fabrice éliminés de Pékin Express, très déçus ils se confient

Si on vous annonçait que le tournage de la saison 13 a tourné au cauchemar pour l’équipe technique. On revient sur l’élimination de deux personnages emblématiques, Briac et Fabrice. Ils confiaient à télé loisirs :   « On a été largués au milieu de la route et il n’y avait strictement personne dans le village car c’était l’heure de la sieste. Il faisait 45 degrés sur l’asphalte, c’était terrible. Quelqu’un nous a envoyé un mauvais karma s’est obligé car on est resté planté comme des cons avec le Briac sur le bord de la route »

Briac ajoutait : « La Colombie ne nous a pas voulu. Étape terrible (…) J’en ai encore les nerfs. » L’aventurière Julia répondait elle aux rumeurs de couple avec un footballeur.

Cette difficulté inattendue qui a mis le tournage de Pékin Express en péril

Le programme Pékin Express  a fait son retour sur nos écrans ce mardi 25 février. C’est la 15e saison et pourtant les téléspectateurs sont toujours aussi fans. Pour cette saison le parcours est la même que celui de la première saison : Moscou- Pékin. D’anciens candidats vont rejoindre l’aventure : les frères bûcherons Thomas et Mathieu, le père et le fils Maurice et Thierry et Julie et Denis, le couple corse. Si les candidats sont plus que ravis de participer à l’aventure, cela a failli ne pas être possible. C’est ce que révèle Stéphane Rotenberg sur Europe 1. 

En effet un contre-temps a failli mettre en péril l’émission et son tournage. C’est en octobre 2019 que les candidats devaient aller en Chine. Sauf que le pays fêtait les 70 ans du régime populaire. Des festivités importantes qui ont causé du souci à la production : « On avait traversé la Russie, et arrivant en Chine, l’autorisation de tournage a sauté, Ils se sont dit que 17 caméras en liberté pendant l’anniversaire du Parti, ça n’était pas une bonne idée. »

Ils ont donc dû rebrousser chemin et tout réorganiser. Stéphane Rotenberg déclarait :  « On a dû rentrer en France et revenir plus tard. D’ailleurs, j’ai dû arrêter Top Chef pour retourner à Pékin ! »

Et vous ?  Le saviez-vous ?

Défiler vers le haut