0
T
TV

Un chroniqueur de TPMP a reçu des balles de revolver… menacé de mort, il raconte !

Touche pas à mon poste : un des chroniqueurs de l’émission de C8 présentée par Cyril Hanouna raconte dans une interview accordée à Télé 2 Semaines être la cible d’insultes..presque quotidiennement ! Mais aussi et surtout, il évoque les menaces de mort reçues en 2016..

« Cela m’a valu une protection policière pendant six mois »

L’animateur de M6, Bernard de la Villardière explique dans l’entretien qu’il doit faire le tri dans les messages qu’il reçoit sur les réseaux sociaux. « Ça ne m’impressionne pas. Sur Twitter, je bloque les personnes qui m’insultent. Je ne vais pas me polluer l’esprit avec des choses comme ça. J’ai une boîte à diriger et quarante films à produire chaque année », confie-t-il.

Mais en 2016, les choses vont bien plus loin puisque le chroniqueur reçoit des menaces de mort.  Il préfère prendre les devants avant que la situation ne dégénère : « Cela m’a valu une protection policière pendant six mois. Deux personnes assuraient en permanence ma sécurité, à la demande de Bernard Cazeneuve (à l’époque, le ministre de l’Intérieur). C’était compliqué avec ma famille. »

Ce mardi 23 avril, Cyril Hanouna a choisi de revenir sur ces révélations. Benjamin Castaldi a alors lui aussi évoqué une expérience peu réjouissante. Il déclare qu’à l’époque de Loft Story, émission qu’il présentait alors à l’époque, il avait eu à subir cette expérience: « J’avais une sécurité aussi […] C’était très chaud à l’époque. J’ai eu des menaces de mort ». Valérie Benaim ajoute : « Devant M6, il y avait même des gens qui étaient venus déverser des camions entiers d’ordures »

« Je recevais des tampons usagés et des cercueils avec des balles dedans, des balles de revolvers ». De quoi donner froid dans le dos ! En tout cas, les menaces de mort sont à prendre très au sérieux, c’est d’ailleurs ce qu’à fait la Première dame.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Défiler vers le haut