Conseils dermatologiques : fréquence idéale pour laver un gant de toilette Conseils dermatologiques : fréquence idéale pour laver un gant de toilette

Conseils dermatologiques : fréquence idéale pour laver un gant de toilette

Le gant de toilette, indispensable de notre salle de bain, est souvent sous-estimé en termes de nettoyage et d’entretien. Pourtant, il peut rapidement devenir un nid à bactéries s’il n’est pas correctement lavé. Alors, comment bien entretenir cet accessoire et éviter les risques pour la peau ? Découvrez les conseils d’experts pour garantir une hygiène optimale.

Les gants de toilette, les serviettes de bain et les autres accessoires de toilette nécessitent une attention particulière pour éviter la prolifération des microbes. Bien qu’il soit utilisé quotidiennement, le gant de toilette est souvent négligé. Or, une mauvaise hygiène de celui-ci peut entraîner des infections cutanées. En quelques jours seulement, cet accessoire peut devenir un véritable nid à microbes. Les brosses à dents, les pinceaux à maquillage et les taies d’oreiller sont également des objets propices à la prolifération des bactéries, mais le gant de toilette est particulièrement à risque en raison de son contact direct et régulier avec la peau.

Une utilisation quotidienne d’un gant de toilette non lavé peut entraîner des infections cutanées, surtout pour les personnes ayant une peau sensible. La dermatologue Nina Roos souligne que pour éviter ces risques, il est crucial de laver son gant de toilette régulièrement. Loin des secrets de grands-mères pour redonner vie aux meubles de bois et du pouvoir du vinaigre pour le nettoyage des salles de bain, elle recommande un lavage tous les 3 à 4 jours pour un usage quotidien. Si vous n’utilisez pas votre gant de toilette tous les jours, un lavage hebdomadaire est suffisant.

La méthode idéale pour laver et entretenir un gant de toilette

Pour garantir une hygiène parfaite, le lavage du gant de toilette doit être effectué en machine à laver avec un programme à 60°. Cette température permet d’éliminer les bactéries et d’éliminer les saletés et les taches de gras. Une fois lavé, le gant de toilette doit être correctement séché pour éviter l’humidité, qui favorise la prolifération des microbes. Le séchage à plat et à l‘air libre est recommandé, mais si vous avez un sèche-serviettes, c’est encore mieux pour un séchage rapide et efficace.

Il est également conseillé de posséder plusieurs gants de toilette pour pouvoir les faire tourner et ainsi assurer qu’ils soient toujours propres et prêts à l’emploi. Deux à trois modèles identiques permettent un roulement efficace, évitant ainsi les lavages précipités et garantissant une meilleure hygiène. Une fois propres et secs, rangez vos gants de toilette dans un endroit sec et fermé, à l’abri de l’air et de la poussière.

Des astuces pour des gants de toilette toujours doux

Avec le temps et les lavages répétés, les gants de toilette peuvent devenir rêches. Pour éviter cela, quelques astuces simples peuvent être mises en pratique. La marque de linge de maison « Carré Blanc » recommande, par exemple, de sécher son linge de bain sur un sèche-serviettes pour conserver leur souplesse.

Utiliser peu de lessive et remplacer l’adoucissant par du vinaigre blanc ou du citron permet de dissoudre le calcaire présent dans l’eau, rendant ainsi les gants de toilette plus doux. Il est important de noter que ces astuces sont également valables pour d’autres linges de bain tels que les serviettes et les peignoirs. En prenant soin de vos gants de toilette de cette manière, vous prolongerez leur durée de vie tout en conservant leur douceur et leur efficacité.

À lire aussi : Le style Ladylike : La tendance la plus élégante du moment