La campagne « Conduisez comme une femme » tacle les stéréotypes de genre et la mortalité sur les routes La campagne « Conduisez comme une femme » tacle les stéréotypes de genre et la mortalité sur les routes

La campagne « Conduisez comme une femme » tacle les stéréotypes de genre et la mortalité sur les routes

Une nouvelle campagne de sécurité routière en France, intitulée « Conduisez comme une femme », vise à dissiper le mythe persistant de la supériorité des hommes au volant, tout en s’attaquant à l’augmentation alarmante du nombre de victimes sur les routes.

Lancée par l’association « Victimes et Citoyens« , la campagne s’attaque directement au stéréotype misogyne. Le slogan de la campagne, « Conduire comme une femme ne signifie qu’une chose, rester en vie », est une puissante réfutation de l’idée sexi*te selon laquelle les femmes sont intrinsèquement de mauvaises conductrices.

En inversant le scénario et en soulignant la corrélation positive entre les habitudes de conduite des femmes et la sécurité, la campagne cherche à remettre en question des préjugés profondément ancrés et à encourager un changement d’attitude à l’égard des femmes sur la route.

Ce ne sont pas les femmes qui sont responsables de 84% des incidents fatals

Les données de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière 2022-2023 fournissent des preuves irréfutables à l’appui du message de la campagne. Selon les statistiques, les hommes sont responsables de 84% des incidents mort*ls, alors que les femmes ont huit fois moins de risques d’être impliquées dans un accid*nt mort*l. En outre, 84 % des permis invalidés appartiennent à des hommes et 93 % des conducteurs en état d’ébriété impliqués dans des accid*nts sont des hommes, ce qui est stupéfiant.

Ces chiffres mettent en lumière le mythe de la supériorité masculine au volant et soulignent la nécessité d’un changement de comportement. La campagne vise à sensibiliser les conducteurs masculins, en les incitant à reconsidérer leurs habitudes de conduite et à adopter des pratiques plus sûres. En soulignant le fait que les femmes sont statistiquement plus sûres au volant, la campagne espère encourager les hommes à s’inspirer de leurs homologues féminines.

À lire aussi : Sécurité : un nouveau panneau a fait son apparition, le connaissez-vous ?

« Conduisez comme une femme » pour halter la hausse de la mortalité sur route

La campagne « Conduisez comme une femme » est particulièrement opportune compte tenu de la récente augmentation du nombre de victimes de la route en France. Rien qu’en 2023, on estime que 3 170 personnes ont pe*du la vie sur les routes, et les chiffres continuent d’augmenter. Cette tendance alarmante souligne l’urgence de lutter contre les comportements dangereux au volant et de promouvoir une conduite responsable sur la route. La campagne utilise différents canaux pour atteindre son public cible, notamment des publicités dans le métro parisien et des plateformes en ligne.

À lire aussi : Eurovision 2024 à la Malmoe Arena : tensions entre la police et des protestataires pro-palestiniens

En s’appuyant sur ces canaux, « Victimes et Citoyens » espère toucher un large éventail de conducteurs masculins et susciter une conversation nationale sur les stéréotypes de genre et la sécurité routière. Au-delà de la remise en cause des clichés sexi*tes, la campagne vise à créer un environnement plus sûr pour tous les usagers de la route. En encourageant les conducteurs masculins à adopter des pratiques plus sûres, elle peut réduire le nombre d’accidents et sauver des vies. De plus, en célébrant les records de sécurité des femmes au volant, la campagne les responsabilise et promeut l’égalité des sexes sur la route.

À lire aussi : Sécurité Routière : Prochainement, une application similaire à Waze pour signaler l’état des routes