McCain mise sur la France pour des frites plus écologiques McCain mise sur la France pour des frites plus écologiques

McCain mise sur la France pour des frites plus écologiques

McCain, leader de la frite surgelée en France, annonce un plan d’investissement massif pour ses trois sites de production lors du sommet Choose France. Objectif : accroître la production pour satisfaire la demande croissante des consommateurs français.

McCain, la célèbre marque canadienne, continue de renforcer sa présence en France, son marché européen le plus important. À l’occasion du sommet Choose France, qui réunit des dirigeants d’entreprises pour promouvoir les investissements étrangers. McCain dévoile un ambitieux plan d’investissement de 350 millions d’euros sur cinq ans pour ses trois usines françaises. Depuis 2018, McCain travaille avec ses producteurs sur l’agriculture régénératrice. Cette méthode favorise la biodiversité, régénère les sols et utilise des engrais naturels.

Actuellement, 15% des 800 producteurs français de McCain pratiquent cette agriculture. Avec un objectif de 20% en 2024 et 100% en 2030. Cette initiative vise à augmenter la production afin de répondre à l’appétit grandissant des Français pour ses produits. En 2023, McCain a réalisé un chiffre d’affaires mondial de 11 milliards d’euros. Dont une part significative provient de la France. Avec 27% de parts de marché en grande distribution, la France demeure un marché clé pour le groupe, justifiant ces investissements considérables.

Augmentation de la production dans les usines françaises de McCain

McCain a prévu d’investir 300 millions d’euros dans son site de Harnes (Pas-de-Calais), dont 150 millions seront utilisés dès l’été 2024. Les 50 millions restants seront répartis entre les sites de Béthune (Pas-de-Calais) et Matougues (Marne) d’ici 2026-2027. Cet effort fait suite à un investissement antérieur de 125 millions d’euros depuis 2016, démontrant l’engagement continu de McCain envers ses opérations françaises.

Avec cet investissement, McCain vise à augmenter sa capacité de production de 100 000 tonnes, s’ajoutant aux 600 000 tonnes déjà produites annuellement sur ces trois sites. De nouvelles lignes de fabrication seront installées à Harnes et Béthune, permettant ainsi à McCain de maintenir ses usines à pleine capacité tout en répondant à la demande croissante pour ses produits surgelés.

À lire aussi : Choose France 2024 : Versailles accueille la 7e édition de l’événement international avec la participation attendue de dirigeants de grandes entreprises étrangères

Développement de nouveaux produits et stratégie de diversification

Depuis 2021, McCain a diversifié son offre en se lançant sur le marché du snacking. Cette stratégie a conduit à la création de produits innovants. Tels que les bouchées apéritives Pickers et de nouvelles recettes dans la gamme Street Fries. Malgré la crise inflationniste, ces initiatives ont porté leurs fruits avec une hausse des ventes de 5,1% en France sur les 12 derniers mois jusqu’en février 2024. Cette diversification permet à McCain de multiplier les occasions de consommation et de s’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs.

Le succès de ces nouveaux produits démontre l’efficacité de la stratégie de McCain. Qui continue de renforcer sa position de leader sur le marché français des pommes de terre surgelées. L’investissement de McCain vise également à réduire l’impact environnemental de ses activités. Le groupe mise sur la circularité en réutilisant la vapeur et l’eau, et en réduisant ses émissions de CO2 de 50% d’ici 2030 par rapport à 2017. Il s’engage également à utiliser 100% d’électricité renouvelable d’ici 2023 et à éliminer l’utilisation du charbon d’ici 2025.

À lire aussi : Shrinkflation : L’UFC-Que Choisir dénonce deux marques du groupe Nestlé