Le petit-déjeuner sucré idéal validé par une nutritionniste Le petit-déjeuner sucré idéal validé par une nutritionniste

Le petit-déjeuner sucré idéal validé par une nutritionniste

Pour les amateurs de sucré, il est souvent difficile de renoncer aux douceurs matinales malgré les nombreuses recommandations de les éviter. Heureusement, il est possible de continuer à savourer un petit-déjeuner sucré tout en respectant les conseils de santé. Découvrons ensemble comment composer un petit-déjeuner équilibré et satisfaisant, approuvé par des nutritionnistes.

Les articles et les conseils diététiques qui nous rappellent de limiter notre consommation de sucre, notamment au petit-déjeuner, ne manquent pas. En effet, le sucre doit être consommé avec modération pour préserver notre santé. Les recommandations de l’Anses sont claires : pas plus de 100 grammes de sucre par jour (hors lactose et galactose) et pas plus d’un verre de boisson sucrée par jour. Pourtant, il n’est pas nécessaire de bannir totalement le sucre de notre alimentation.

Éliminer complètement le sucre peut en réalité mener à une frustration accrue et augmenter les risques de craquage pour des collations déséquilibrées, comme une barre chocolatée de la machine du bureau qui nous tente depuis plusieurs jours. De plus, le sucre joue un rôle essentiel en tant que carburant pour notre organisme. Ainsi, il est tout à fait possible de continuer à consommer des aliments sucrés au petit-déjeuner, à condition de faire les bons choix.

Les aliments à éviter au petit-déjeuner

Pour ceux qui aiment commencer la journée sur une note sucrée, il est crucial de savoir quels aliments éviter. Parmi les « pires » options figurent les viennoiseries, le pain de mie (surtout le blanc), les jus de fruits industriels, les céréales raffinées, les biscuits, la confiture et la pâte à tartiner. Comme le souligne le Dr Alexandra Dalu,

« le pain, la confiture et le jus de fruits industriel, ce n’est que du sucre ».

Ces aliments, bien que délicieux, sont principalement composés de sucre et peuvent entraîner des pics de glycémie. Ces pics provoquent non seulement un stockage accru des graisses, contribuant ainsi à une prise de poids sur le long terme, mais ils entraînent également des fringales deux heures après le petit-déjeuner. Il est donc préférable de choisir des alternatives plus saines pour maintenir un niveau d’énergie stable tout au long de la matinée.

À lire aussi : Fruit frais ou Yaourt : quel meilleur choix pour le dessert ?

Comment éviter les pics de glycémie

Pour ceux qui trouvent difficile de renoncer au combo classique pain/confiture/jus de fruit, il existe une astuce simple pour éviter les pics de glycémie : ajouter un yaourt, un morceau de fromage ou une poignée d’amandes à votre petit-déjeuner. Ces aliments, riches en protéines et en matières grasses, permettent de ralentir l’absorption des sucres et d’éviter ainsi les fluctuations rapides de la glycémie.

À lire aussi : Rhubarbe : découvrez ses bienfaits pour la santé !

En mélangeant le sucre avec le reste du bol alimentaire, vous stabilisez votre niveau d’énergie et réduisez les risques de fringales. Ainsi, vous pouvez continuer à apprécier un petit-déjeuner sucré sans les effets négatifs associés à une consommation excessive de sucre. De plus, ces ajouts apportent une sensation de satiété qui vous aide à tenir jusqu’au déjeuner sans ressentir le besoin de grignoter.

À lire aussi : Révélez l’éclat de votre peau avec cette crème visage à la vitamine C, à moins de 10 euros !